Pablo Alvarado Flores [fr] Francais

, por  Comité Cerezo México , popularidad : 1%
[Español] [français]

Pablo Alvarado Flores est fils de paysans, il apprit a parler espagnol a l’age de 7 ans sous des méthodes inadéquates, avec des professeurs sans préparation pédagogique, j’ai gradué l’équivalent de la maternelle. Il étudia jusqu’ en troisieme année du primaire, mais comme la misere ’tait tres grande dans le village, il dut partir pour la ville de Mexico, ou il travailla comme ménager dans une familla qui ne le paya pas, mais qui lui a permis de continuer l’école jusqu’en cinquieme année, lui payant vetements et les nécessités de base. Cette époque fut tres difficile pour lui, puisque venant de la campagne, il dut s’adapter aux changements drastiques qu’était la vie en ville, en commencant par apprendre a traverser la rue.

Plus tard, il partit pour la ville de Pachuca ou il rencontra un ami d’enfance avec qui il partit vivre. Ainsi, il vivit dans une famille ou la mere, qui était professeure, lui inculqua des valeurs et pensées progressistes. Puis, il retourna dans la ville de Mexico ou il travailla comme vendeur de journaux puis, dans la construction. Il n’étudia plus mais suivi quelques cours d’horticulture que donnait la municipalité et de cours de premiers soins donnés par le Secrétariat de Salubrité. C’est grace a ces cours que lui ait venu la préoccupation d’aider a ces gens, qui comme lui, sont dans le besoin. C’est ainsi qu’il décida de partir pour la municipalité de Huáya ou il forma des groupes de paysans afin d’ensemencer des jardins et il apprit par des publication de la revue HACER (Faire) a construire des latrines. Les besoins des paysans étaient tellement grands, qu’ils formerent des brigades afin d’effectuer des collectes de vetements et de medicaments et ainsi Pablo se promena de village en village ou ils organiserent, de plus, des brigades d’alphabétisation. Plus tard, il connu les Otomies de Temoaya, ou ils eurent l’idée de commencer une organisation de vendeurs ambulents. Ce fut finalement tres difficile puisque voyageant dans chaque état de la république et vivant les extortions des agents frontaliers ou des autorités, il fut imposible de créer une ligne directrice et une union entre des vendeurs qui se promenent 9 mois par années et ne reviennent pas dans les meme périodes dans leur village. C’est ainsi qu’en 1990, Pablo se fit aussi vendeur ambulent et ce jusqu’au jour de sa détention. Durant cette période, il apprit a construire des maisons et aida a plusieurs personnes a construire leur demeure, Puis,il senti la nécessité d’apprendre aussi la mécanique suite a une panne qui l’avait laissé pantois sur le bord de la route. C’est par son implication dans les villages qu’il réalisa l’importance de pouvoir effectuer des travaux manuels, telle la construction et la mécanique. C’est par son implications dans les villages qu’il réalisa l’importance de pouvoir donner des soins de base aux gens dans le besoin. C’est par son implication dans les villages qu’il réalisa l’importance de l’implication communautaire et ainsi organisa plusieurs évenements sportifs et culturels appuyant les professeurs de chaque communauté dans l’organisation d’activités.

En 1985, Pablo participa aux brigades d’appui aux communautés victimes du terrible tremblement de terre. Suite a d’autres désastres naturels causes par des pluies diluviennes ou de grands vents, ils débuterent un projet de cinema afin de sensibiliser la population sur la vie du paysan autochtone. Mais, ils n’encontrerent aucun financement étranger et le projet fut interrompu.

Navegar por las

AgendaTous les événements

septiembre de 2019 :

Nada para este mes

agosto de 2019 | octubre de 2019

Soutenir par un don